La popote de Mag

Mon parcours

L’envie d’améliorer mon hygiène de vie

J’ai passé les 40 ans, je me sens fatiguée. J’ai besoin de m’assoir pour enfiler une chaussette. Je suis trop vite essoufflée. Je me trouve mauvaise mine. Bref, je vieillis… c’est normal. Mais je vieillis mal… et ça, ça ne me plait pas trop ! Je veux retrouver une hygiène de vie, un équilibre !!!

Il faut que je me reprenne en main. Je fume trop, je mange trop (et pas toujours très bien), je ne me bouge pas assez, etc. Bref, j’ai de quoi faire pour améliorer mon hygiène de vie.

Arrêt du tabac

Fin 2017, je décide d’arrêter de fumer. Ça n’a pas été sans mal, mais je parviens à écraser ma dernière cigarette le 21 juin 2018.
J’avais déjà quelques kilos de trop mais bien évidement ça n’a pas été en s’arrangeant. Mon premier objectif étant l’arrêt du tabac, je ne me suis pas trop focalisée sur mon poids. Je me disais : « une chose après l’autre, on verra plus tard ».
En même temps que l’arrêt du tabac, je reprends une activité physique : la marche à pied. Ça me permet entre autre, de mieux gérer mon stress et ça participe à ma remise en forme.

Fin 2019, 18 mois d’arrêt du tabac. Je me sens prête à aborder la phase suivante de ma remise en forme : perdre tous les kilos qui me gênent : environ 12.
Chéri me suis dans l’aventure. Il a moins de kilos superflus, mais quelques kilos de moins serait un bienfait.

Artichaut
Ça ne fait pas rêver, hein ?

Je suis bien décidée à perdre mes kilos, mais je ne veux pas faire de régime. Les menus « poisson en papillote – légumes vapeur – fromage blanc à 0% », ce n’est pas pour moi ! Ce sera donc un rééquilibrage alimentaire : reprendre de bonnes habitudes et bien manger tous les jours.

Pour m’aider dans l’arrêt du tabac, j’ai trouvé un groupe sur Facebook : Je ne fume plus. C’est un groupe d’entraide et d’informations. Ce groupe est vraiment génial, en plus des conseils et du soutien, on y trouve bienveillance, motivation et amitiés.

Les premières semaines

On se prépare :

  • Achat d’un impédancemètre (voir article) : on ne sait pas si ça va réellement nous aider, mais ça nous motive et c’est déjà pas mal.
  • On vide les placards : on finit les chocolats de Noël, les biscuits, le fromage (une de nos faiblesses), etc.
  • Élaboration des menus de la semaine :
    • Pour n’acheter que l’indispensable.
    • Pour ne plus être confrontés au « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » « Je ne sais pas, on commande Mc … ! »
    • Pour équilibrer au mieux sur plusieurs jours.
  • Comptage des calories : pour savoir un peu où on en est.
  • Nous sommes en janvier, on en profite pour faire le Dry January (janvier sans alcool).
  • Monsieur prend mes mensurations tous les 15 jours. La pesée c’est bien, mais j’ai intensifié mon activité physique et les muscles pèsent plus que la masse graisseuse, je veux donc aussi prendre en compte cet aspect là.

Assez rapidement, on n’a plus besoin de compter les calories, on prend vite l’habitude de voir si c’est trop ou trop peu.
De même pour les menus : les nouvelles habitudes viennent assez vite. Je trouve et/ou adapte de nouvelles recettes.

On ne se prive de rien…

Le dessert de la Saint-Valentin
Le dessert de la Saint-Valentin de la pâtisserie Gélis

Parce-que manger est aussi un plaisir, il était hors de question que l’on se prive et que l’on se frustre. Bien sûr on fait attention, on ne se gave pas de « cochonneries » mais on se fait plaisir.
Hors de question de passer un hiver sans raclettes, sans Mont d’or au four… La garbure (soupe au chou) c’est bien évidement avec du confit de canard (sud-ouest oblige !), et les jours de fête, c’est pâtisserie en dessert !
Bon ok, le lendemain… c’est soupe de légumes ou salade composée selon la saison.
D’ailleurs, on se rend très vite compte que les lendemains de jours d’excès on n’a pas faim. Le menu salade-yaourt passe très bien. On s’aperçoit alors qu’on commence à mieux écouter son corps, à mieux le comprendre.

…mais on fait attention

Certes, nous ne sommes pas au régime, mais un peu quand même !
Ce que nous avons surtout changé :

  • Coup de frein sur la consommation de fromage (et donc de pain)
  • Très peu de produits industriels (nous n’en consommions pas beaucoup)
  • Augmenter la portion de fruits et légumes
  • Augmenter la portion de légumineuses
  • Favoriser les céréales complètes
  • Diminuer, au fur et à mesure, certaines rations
  • Alléger le en-cas de 17h : fini le chocolat chaud avec les biscuits trop gras et trop sucrés !
  • Des tisanes fruitées et des thés parfumés pour combler les envies de gourmandises
  • Plus de fast-food et les pizzas, on les fait maison

Par contre, toujours les 2 carrés de chocolat noir, chaque soir, devant la télé et les petits apéros (de temps en temps et avec modération, bien-sûr !)

Et ça fonctionne !

Jan.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSept.Oct.
Poids73,470,869,868,366,966,365,164,1
Poitrine10910610610410210110198
Taille90858480,579787777
Hanches106105104102999897,596,5
Bras3532,5323231,5313029,5
Cuisse615757575655,55554,5
Mes mesures en 2020

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *